La pratique muraliste II : du contrat au chantier de production

Culture Trois-Rivières et Culture Mauricie s’associent pour vous offrir une formation sur la pratique muraliste II. Dans le cadre de cet atelier, vous aurez l'occasion d'aborder la planification du chantier de production.

CLIENTÈLE VISÉE 

Artistes actifs en arts visuels de la Maurice.

CONTENU- MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Discussions et échanges avec trois intervenants de l’organisme MURAL, dont l’expertise est mise à profit dans la réalisation de murales au centre-ville de Trois-Rivières depuis 2020. Le premier segment sera consacré au volet administratif qui est essentiel en amont de toute production de murale. Contrat et entente auprès de propriétaire privé seront décortiqués afin de connaître les clauses et conditions qui protègent chaque partie. En après-midi, la planification du chantier de production et ses impératifs seront abordés via une série de recommandations et d’études de cas.

OBJECTIFS

• Favoriser le développement, la découverte de la pratique muraliste et l’avancement de carrière d’artistes de la scène locale trifluvienne.

• Familiariser les artistes aux étapes administratives et logistiques qui font partie intégrante du processus de déploiement d’une murale.

BIOGRAPHIE DES FORMATEURS

André Bathalon est cofondateur de l’agence LNDMRK où il est responsable de la représentation d’artistes, ainsi que du Festival MURAL qui célèbre ses 10 ans d’existence cette année. Diplômé du domaine des arts, il a œuvré dans l’industrie du dessin animé jusqu’en 2004. Ayant fait ses études en commerce électronique aux HEC de Montréal, il cumule plus de quinze ans d’expérience dans la consultation et la gestion du commerce électronique. Cofondateur du projet SAFEWALLS au sein du Cirque du Soleil, il a également contribué à l’organisation de l’atelier « Star Wars Dioramas » en collaboration avec LucasFilm pour les éditions 2003 et 2010 du « Star Wars Celebration ». André est agent d’artiste et représente l’artiste visuel espagnol Ricardo Cavolo.

Jamie Janx Johnston est un photographe primé et publié internationalement, avec une connaissance artistique et technique approfondie dans nombreux médiums des beaux-arts. C’est avec ces connaissances qu’il a été fructueux en tant qu’éducateur en art auprès du Musée des Beaux-Arts du Canada, ainsi qu’artiste éducateur d’ateliers au Centre d’excellence artistique de l’Ontario. Sa compréhension de plusieurs médiums lui a permis d'être un artiste de production en chef avec de nombreux clients et artistes, entre autres le Festival Mural, LNDMRK, Station 16, Bon Eco et bien d'autres. Son expertise a aidé à la création de nombreux repères artistiques à travers le paysage canadien. Jamie superpose l'image à l'emplacement, offrant un contraste audacieux et des scènes mythiques pour présenter sa photographie comme art urbain.

Adeline Paradis-Hautcoeur est curatrice dans le milieu des arts urbains. Après avoir complété un baccalauréat et une maîtrise en histoire de l’art, Adeline a travaillé pour l’organisme Art Souterrain, puis en 2013 a entamé une carrière à l’agence LNDMRK et au Festival MURAL, où elle travaille encore à ce jour. Sa raison de se lever le matin: faire en sorte que ses artistes puissent vivre de leurs créations, tout en réalisant des projets qui les font rêver. Elle les accompagne du début à la fin dans des projets de murales extérieures de toutes tailles, des collaborations avec des marques d’envergure et des réalisations numériques. Adeline est également agente d’artiste, et représente plusieurs artistes de renom chez LNDMRK.

Cette formation est offerte à un coût réduit de 80 % grâce à la collaboration de la direction régionale de Services Québec.


#