Culture Trois-Rivières présente son bilan 2020

2020 CHEZ CULTURE TROIS-RIVIÈRES : UN DÉFI RÉUSSI

Trois-Rivières, 13 mai 2021 – En 2020, notre volonté d’agir pour la culture a pris tout son sens. Dès le début de la pandémie de COVID-19, nos équipes ont démontré leur résilience et leur adaptabilité en proposant des nouveautés sur le Web et des alternatives à notre offre en personne. À travers trois grandes campagnes, nous avons continué de faire rayonner la culture d’ici et d’enrichir le quotidien des gens.
« L’année 2020 nous a démontré à quel point les arts et la culture sont essentiels à nos vies. Je suis fière de constater que nous avons relevé le défi de continuer à surprendre et enrichir avec une offre adaptée autant en ligne qu’à l’intérieur et à l’extérieur de nos murs », souligne Stella Montreuil, présidente de Culture Trois-Rivières.

En mode virtuel : notre réponse à la crise
Quelques jours seulement après l’annonce du premier confinement, nous avons lancé En mode virtuel afin de garder la culture d’ici bien vivante malgré la fermeture de nos lieux. Cette initiative nous a également permis de regrouper notre offre virtuelle sous un même mot-clic. Les ateliers de bricolages pour enfants, les Défis Culture Trois-Rivières et l’exposition virtuelle ont animé nos plateformes Web au printemps dernier.

Ces projets ont su plaire au public, qui était au rendez-vous! Durant la campagne En mode virtuel, plus de 420 nouveaux abonnés se sont joints à notre page Facebook et le taux d’engagement sur nos publications a bondi de 380%.

Une offre estivale diversifiée et hybride
La saison estivale 2020 fut particulièrement unique, avec une programmation dynamique qui a su plaire à tous! Nous avons su adapter notre offre dans nos institutions muséales et cela a porté fruit. Au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, nous avons accueilli autant de visiteurs en août 2020 qu’en août 2019. L’architecture et l’aspect historique de l’église St. James ont attiré 4 000 personnes qui ont profité de l’entrée gratuite l’été dernier.

Dans l’optique de sortir des murs de nos institutions, nous avons créé un parcours d’oeuvres éphémères dans les parcs de la ville et participé à la création d’une plateforme en ligne pour accéder à nos parcours urbains. Au niveau de l’offre virtuelle, nous avons uni nos forces avec la Corporation des événements de Trois-Rivières et le FestiVoix de Trois-Rivières pour offrir les spectacles virtuels Rencontres, qui ont mis en vedette Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Patrice Michaud, puis Marie-Mai et Coeur de pirate.
Un autre moment marquant de l’été dernier est l’autorisation d’un accord de principe par le ministère de la Culture et des Communications à la compagnie Les Sages Fous pour la Fabrique de théâtre insolite, située à l’église St. James. Une étape importante de franchie pour ce projet unique dont nous sommes de fiers collaborateurs!

Remède culturel : la culture fait du bien
Lancée l’automne dernier, la campagne a réuni une vingtaine de personnalités trifluviennes et des membres de notre équipe qui nous ont partagé leur remède culturel. La participation à des activités culturelles a des impacts positifs à plusieurs niveaux, dont sur la santé mentale, la persévérance scolaire et la tolérance. En d’autres mots, la culture fait du bien et c’est ce que nous voulons démontrer avec cette initiative.

Le projet Les mots à l’écoute, mis sur pied en collaboration avec Les Petits Frères de Trois-Rivières, traduit bien le message derrière Remède culturel. Trois artistes de la région ont effectué des appels téléphoniques à des personnes aînées pour leur faire la lecture d’un poème, d’un conte ou d’un extrait de roman. La culture fut la porte d’entrée pour briser l’isolement de ces aînés.

Nous avons également lancé notre remède culturel « chouchou » l’automne dernier : notre balado Arrangé avec le gars des vues, qui nous fait découvrir les coulisses du milieu culturel et artistique. À travers des entrevues de fond, les artistes invités nous partagent leur quotidien et leur processus artistique.

La relance au coeur de nos priorités
Il ne faisait aucun doute que nous allions faire notre part dans la relance économique à la suite de la première vague de COVID-19. Notre implication dans le Comité de relance économique mis sur pied par la Ville de Trois-Rivières et Innovation et développement économique (IDÉ) Trois-Rivières et notre investissement de 50 000$ dans le Fonds de relance pour projets innovants d’IDÉ Trois-Rivières ne sont que quelques exemples de notre volonté de faire partie de ce mouvement.

Une autre façon de s’impliquer dans la relance fut d’unir nos forces avec des acteurs du milieu pour assurer une vitalité culturelle et artistique malgré la pandémie. Nous avons collaboré avec la Corporation des événements de Trois-Rivières et le FestiVoix de Trois-Rivières pour créer le projet Parcelle TRès musicale, des prestations d’artistes tournées dans des lieux mythiques de notre ville. Par sa mise en valeur de Trois-Rivières, mais aussi d’artistes et de vidéastes d’ici, cette initiative a contribué à la relance, à sa façon!

C’est grâce à la générosité et à l’engagement de nos précieux partenaires, mais aussi des artistes et des organismes avec qui nous avons collaboré que ces initiatives ont pu voir le jour. Merci d’avoir contribué au succès de cette année hors du commun!

Pour consulter notre rapport annuel numérique : 2020.cultur3r.com

Source et informations :
Laurence Chartrand
Relationniste de presse
lchartrand@v3r.net | 819 696-7084


#