concours pour une oeuvre d’art public participative pour le MEM

La Ville de Montréal annonce la tenue d’un concours à l’intention des artistes professionnel.les en arts visuels pour la conception et la réalisation d’une œuvre d’art public participative pour le MEM – Centre des mémoires montréalaises, situé au 1200 rue Saint-Laurent. À son ouverture à l’été 2022, le musée connu sous le nom de Centre d’histoire de Montréal offrira aux Montréalais.es un nouvel espace citoyen innovant et rassembleur.

Ce concours d’art public vise la création d’une œuvre-processus pérenne réalisée et conceptualisée par un artiste au terme d’une démarche participative avec les citoyens. L’oeuvre sera installée devant le mur rideau de la salle de spectacle du MEM, donnant sur le boulevard Saint-Laurent.

Visible de jour comme de nuit, l’œuvre s’inscrira en complémentarité ou en contraste avec l’expérience scénographique de la salle de spectacle qui se présente comme un cabaret, en mettant en valeur les nuits montréalaises. Les valeurs d’ouverture, d’engagement, d’inclusion, d’accessibilité, de dialogue et d’innovation ainsi que la mission du MEM devront également être considérées dans le concept de l’œuvre.

Le budget de réalisation de l’œuvre d’art est de 206 955 $ taxes incluses. Un jury de sélection retiendra 4 finalistes qui seront invités à présenter une proposition. Chacun des finalistes recevra la somme de 4 500 $ avant taxes pour la préparation de sa proposition.

Le concours est ouvert aux artistes professionnel.les ayant la citoyenneté canadienne ou le statut d’immigrant reçu et qui résident au Québec depuis au moins un an.

Les artistes admissibles sont invité.es à répondre à l’avis de concours au plus tard le 18 janvier 2021 à midi à l’adresse suivante : isabelle.riendeau@montreal.ca, en mentionnant en objet :  « Concours pour une œuvre d’art public participative pour le MEM ».

Télécharger le Réglement et programme du concours

Télécharger le formulaire d’auto-identification de l’artiste

 

*Les mesures de distanciation physique et les exigences en matière de santé publique dans le contexte de la COVID-19 pourraient nécessiter de tenir des rencontres virtuelles. Conséquemment, il est possible qu’il soit demandé aux artistes d’adapter le matériel à produire pour la présentation des propositions artistiques. Le cas échéant, le Bureau d’art public s’engage à en aviser les artistes et à s’assurer que ces mesures exceptionnelles favorisent les conditions les plus équitables pour l’ensemble des candidat.es en concours.


#