La grande impasse

Évidemment, c’est tout le temps, c’est partout, ça touche toutes les facettes de notre vie, on en parle, on en reparle, on s’en lasse surtout, mais en fait c’est tellement gros qu’il est quasi impossible d’en discerner les contours.

La crise que nous vivons présentement est un moment singulier qui nous fait découvrir de nouvelles facettes de notre vie personnelle, professionnelle et sociale encore jamais visitées. Si l’aventure nous confronte à de nombreux obstacles et défis, elle a aussi la vertu de nous sortir de notre zone de confort et nous amène à explorer de nouveaux horizons. Profitons-en pour tirer le meilleur parti de la situation.

Il y a quelques années, il y avait un mouvement pour valoriser la culture dans notre société qui proposait aux gens de s’imaginer une journée sans culture. Une journée sans spectacles, sans musées, sans cinémas… pour faire réaliser l’importance de la culture dans nos vies. Tout cela est bien ironique et surtout surréaliste lorsqu’on constate que cette journée utopique est maintenant bien réelle et qu’elle s’éternise. Puis, tel qu’anticipé par les instigateurs de ce mouvement, plusieurs de nos concitoyens et décideurs ont pris la mesure du vide qu’engendre la mise sur pause de notre vie culturelle. Bien sûr, il y a la lecture, la musique et … il y a Netflix. N’empêche que le trou est béant et que la nostalgie est bien palpable. Si la culture avait une certaine valeur pour certains, elle a maintenant une valeur certaine pour plusieurs. C’est un pas de géant que la plus ambitieuse des campagnes de valorisation n’aurait pu franchir.

Se réinventer, être résilient, d’accord, on est pu capables. Mais au-delà des termes, il y a un rendez-vous historique qui nous invite à prendre du recul, à changer nos perspectives, à redéfinir nos façons de faire, de créer, de rencontrer les publics. Vous êtes déjà nombreux à emprunter de nouvelles avenues. Depuis mars dernier, nous avons été témoins d’initiatives inspirantes dont nous sommes tellement fiers : des performances d’artistes dans les résidences pour personnes âgées, des spectacles sur l'eau, des bibliothèques qui offrent des camps de lecture en ligne, les milieux artistiques, culturels et touristiques qui présentent le spectacle À pleines voiles, une première régionale en termes de collaboration.

J’ai hâte de voir ce que sera notre vie culturelle lorsque les vagues seront redevenues ce qu’elles étaient… d’agréables mouvements de foule lors de grands rassemblements.

Éric Lord
Directeur général
Culture Mauricie


#