Médiation et mobilisation dans un contexte de COVID-19

Cette formation se déroule sur trois avant-midis, les 9, 23 et 30 novembre 2020

PRÉAMBULE

Dans le cadre de la formation, nous découvrirons comment développer de nouveaux segments de public en activant des processus d’empowerment (capacitation) par la pratique artistique. Que ce soit pour la mobilisation d’une communauté déjà active ou par l’engagement de nouveaux membres de la communauté, nous verrons comment la médiation culturelle peut agir notamment comme un outil fédérateur.

CLIENTÈLE VISÉE

Cette formation s’adresse aux artistes, médiateurs-trices et aux travailleurs-euses culturels de la Mauricie .

OBJECTIFS

L’objectif principal de la formation est d’outiller les participants concrètement à répondre aux défis liés à la pandémie, à l’arrêt des activités et à la reprise sous de nouvelles conditions. Alliant théorie, travaux pratiques, ateliers et clinique à projets, nous souhaitons aussi que ces rencontres soient le fruit d’échanges qui enrichiront durablement le travail et la concertation du milieu.

  • Savoir mobiliser sa communauté de proximité et sa communauté de pratique

  •  Être capable de préparer une demande de subvention pour l’un des programmes mis de l’avant durant la formation – et spécifique au territoire

  •  Penser les partenariats selon une optique innovante

  •   Repenser les activités de mobilisation des collectivités

CONTENU - MÉTHODES PÉDAGOGIQUES 

La formation comprendra trois volets :

1.        Un segment magistral afin de comprendre les enjeux et découvrir quelques exemples de bonne pratique ;
2.       Une exploration du champ des possibles en sous-groupes : remue-méninges sur les nouvelles conditions et les besoins émergents. Comment s’adapter à notre nouvelle réalité ? ;

3.       La création d’un projet de concertation menant au dépôt d’un projet / demande de subvention

BIOGRAPHIE DU FORMATEUR

Nommé en 2017 l’un des cinq Jeunes innovateurs culturels canadiens par le Conseil des Arts du Canada, Marco Pronovost est un artiste-médiateur dont le travail se qualifie d’art social. Chorégraphe, metteur en scène et chercheur, il explore dans ses œuvres la relation avec le public et remet en question le quatrième mur. Marco est Fellow du Global Salzburg Seminar, en Autriche, et manifeste d’ailleurs son intérêt envers l’art social dans d’autres sphères professionnelles : commissaire, médiateur, consultant, formateur, conférencier et auteur, il fait partie des rares spécialistes qui abordent les questions de médiation culturelle et d’engagement des publics à la fois.

Cette formation est offerte à un coût réduit de 80 % grâce à la collaboration de la direction régionale de Services Québec.

 


#