Dévoilement du Repère des mauvaises langues

Trois-Rivières, le mercredi 7 octobre 2020 – C’est un tout nouveau point de repère culturel trifluvien qui prend forme au 127, rue Radisson à Trois-Rivières : Le Repère des mauvaises langues. Les membres de ce collectif d’art de la parole dont font partie Jean-Philippe Marcotte, Adamo Ionata, Valérie Deschamps, Rémi Francoeur et Steve Bernier, sont fiers de dévoiler les tenants et aboutissants de ce nouveau projet.

LE PROJET DU RML
Désirant se réunir initialement dans un espace de travail collaboratif, ces artisans de la parole en ont profité pour ouvrir un lieu de création collectif. C’est d’ailleurs à la fin de 2019 que ce projet prit racines. « On travaillait déjà ensemble sur différents projets. On collabore, on invente, on crée! C’était tout naturel pour nous de se rassembler et mettre sur pied un projet qui nous permettrait d’avancer individuellement et collectivement. Le Repère des mauvaises langues, c’est un espace d’expression, de création, d’expérimentation, de diffusion, de formation et de rencontre », mentionne Jean-Philippe Marcotte, membre fondateur et instigateur du projet. La situation de la COVID-19 a certes retardé le lancement, mais l’espace a tout de même pu être utilisé au cours de l’été : « On s’en est servi comme lieu de création lors de la 5e édition du Printemps des beaux parleurs en mai dernier, et le local a servi de loge pour les animateurs et animatrices de la rue des Forges durant la saison estivale » ajoute-t-il.

Que ce soit pour des spectacles d’improvisation, des pièces de théâtre, l’enregistrement de baladodiffusion et de capsules vidéos ou pour une formation, le RML est disponible et accessible à toute la communauté. D’ailleurs, l’utilisation du nom « Repères des mauvaises langues » n’est certainement pas anodin. « On a voulu exprimer que le RML était un point sur une carte, un repère pour tous ceux et celles qui ont quelque chose à dire, à exprimer grâce à l’art de la parole », explique Valérie Deschamps et Adamo Ionata, membres fondateurs et partenaires.

« Tu veux roder un spectacle ? Le RML, c’est ta place. Te rencontrer pour un projet ? Le RML, c’est ta place. Besoin d’un espace de production ? Le RML, c’est ta place. » élabore Steve Bernier et Rémi Francoeur membres fondateurs et partenaires. Il est donc possible pour la communauté de devenir membre du Repère des mauvaises langues et ainsi profiter de certains avantages ou simplement louer l’espace et élaborer, travailler, produire et diffuser leur projet.

LES MEMBRES DU COLLECTIF

Jean-Philippe Marcotte
Diplômé en tourisme du Collège Laflèche Jean-Philippe compte plus de 20 ans d'expérience en interprétation et vulgarisation avec le public. Il a parcouru le Québec en entier dans les événements et sur les sites historiques pour interpréter l'histoire pour toutes sortes de clientèles. Depuis maintenant 12 ans, il est aussi professeur au Collège Laflèche pour le département de tourisme. Rendre l’histoire accessible grâce à des personnages incarnés, son entreprise Personare est dans le paysage de l’animation depuis 2010. Ce qui allume le plus Jean-Philippe Marcotte dans son rôle de vulgarisateur historique, c'est de « voir les lumières dans les yeux des gens », lorsqu'ils comprennent quelque chose qu'ils n'avaient pas saisi auparavant.

Rémi Francoeur
Comédien d'interaction et de théâtre physique; avec son sourire contagieux et son charisme naturel, Rémi adore communiquer avec le public. Artiste accompli, il aime faire rire intelligemment et émouvoir ridiculement. Cet animateur polyvalent a acquis une multitude de talents grâce à ses nombreuses expériences en théâtre, vulgarisation historique, jeu à la caméra, improvisation, conte, cirque et même à titre d'organisateur culturel. Passionné du genre humain, il explore les contextes théâtraux où le public prend part au spectacle.

Adamo Ionata
Passionné par le jeu et la mise en scène, Adamo est un artiste au grand coeur et à la tête remplie d’idées. Pour lui, le théâtre est partout, dans toutes les sphères du quotidien et il s’en inspire dans son travail. On peut le voir autant déambuler dans les rues en personnage que sur une scène et au petit écran. Élaborant script, mise en scène et scénarios divers, Adamo reçu en 2019 le prix Louis-Philippe Poisson des arts de la scène pour la mise en scène de la pièce Le Pillowman de Martin McDonagh. Il décida en 2020 de lancer sa propre entreprise de théâtre, Edgar : Délirium Théâtre. Perturbation de la conscience, modification momentanée du fonctionnement cognitif, le delirium d’Adamo ne laisse personne indifférent!

Steve Bernier
Conteur, comédien, animateur et enseignant, Steve Bernier oeuvre dans le domaine de l’animation contée depuis maintenant 25 ans. Détenteur d’un baccalauréat en enseignement des arts et un deuxième en loisirs, culture et tourisme, il cumule de nombreuses expériences en gestion et coordination d’évènements, tel que coordonnateur de la fête nationale en Mauricie pendant 11 ans et directeur artistique de l’entreprise Animation d’autrefois pendant 4 ans. Depuis 2017, il est représentant et créateur d’expériences ludiques pour l’entreprise Sociojeux pour la Mauricie, le Centre-du-Québec et tout l’Ouest du Québec.

Valérie Deschamps
Mauricienne jusqu’au bout des ongles, Valérie Deschamps allie parole, écriture et animation visant la promotion et l’élaboration d’un bien-commun. Bachelière en histoire à l’UQTR et animatrice de radio de formation, Valérie cumule 5 ans d’implications professionnelles tant dans le milieu communautaire que médiatique. Prenant la parole pour défendre certains de ses idéaux d’égalité, elle désire transmettre et aider sa communauté à prendre la parole à son tour. De plus, mettre en valeur sa communauté ainsi que l’histoire de sa collectivité sont des priorités pour elle. Récipiendaire du prix Karyn O’Cain – Relève du communautaire 2019 et finaliste des « 30 en bas de 30 » cette même année, elle désire, grâce à différents projets, faire place aux histoires du quotidien, d’hier et d’aujourd’hui, des gens de sa région.

Autres membres
Le RML abrite également des membres associatifs. Il y a le Printemps des beaux parleurs, un événement célébrant depuis 5 ans les arts de la parole. Nous avons également Sociojeux, une entreprise spécialisée en animation ludique et jeux de société. Finalement, la section locale de la Société Saint-Jean-Baptiste du Trois-Rivières métro qui organise depuis près de 20 ans les célébrations de la Fête nationale au centre-ville.

Source, renseignements et entrevues :
Valérie Deschamps, responsable des communications
info@rml.quebec
819 698-4870

https://www.facebook.com/rml.quebec


#