Boréalis, 10 ans d'histoire!

En septembre 2010, il y a 10 ans, le musée Boréalis ouvrait ses portes et devenait l’institution unique et empreinte d’histoire que nous connaissons aujourd’hui. De plus, 2020 marque le 100e anniversaire de la Canadian International Paper, anciennement la plus grande usine de papier journal au monde. Venez célébrer l’occasion et vivre l’histoire de l’industrie papetière en participant à une toute nouvelle exposition temporaire ou à l’une de nos activités rappelant les grands succès du musée!

Accueillant près de 40 000 visiteurs par année, Boréalis est devenu un attrait incontournable en région. D’ailleurs, près de 50% de sa clientèle provient de l’international. C’est par son identité et son offre muséale d’avant-garde que Boréalis se démarque dans son domaine. Voici donc les premières expositions et activités qui seront présentées dans le cadre de la programmation évolutive à l’occasion du 10e anniversaire de Boréalis :

DRAVE ET DÉDRAVE – RAMENER L’ÉQUILIBRE – NOUVELLE EXPOSITION TEMPORAIRE

La drave fait partie de notre identité collective. Que reste-t-il de cette époque? D’anciens barrages, ponts, billots échoués; des traces qui parfois bouleversent l’écosystème. Au parc national de la Mauricie, une vaste opération de dédravage est en cours pour redonner sa place à la nature. Cette exposition familiale et interactive nous plonge dans l’univers inconnu des dédraveurs. Drave et dédrave – ramener l’équilibre sera présentée à partir de cet automne en collaboration avec Parcs Canada.

À BOIRE! ET UNE HISTOIRE - NOUVEAUTÉ

Boréalis propose une activité spéciale de soir dans laquelle les participants auront l’occasion de découvrir toutes les facettes de la « vie » d’une bille de bois, de la forêt à l’usine, et de participer à une dégustation de produits alcoolisés. En compagnie d’un bûcheron, vous aurez la chance d’entendre des histoires étonnantes à propos d’une époque révolue et d’en apprendre davantage sur des alcools forestiers. Les amateurs de contes et de produits locaux sont attendus le 12 septembre prochain!

VÉLO À BOBO – EN RAPPEL

À la suite du succès connu au cours de l’été, l’activité Vélo à Bobo sera de retour à Boréalis cet automne pour deux dimanches seulement. Le 6 septembre et le 4 octobre, Boréalis invite les participants à apporter leur vélo, leur casque et leur curiosité pour participer à un tour guidé du quartier qui entoure le musée. Pédalez au bord de l’eau sur les traces des papetières et des grands bâtisseurs du 20e siècle. Et ce n’est pas tout, Boréalis vous réserve de belles surprises pour les prochains mois. Imaginez être prisonniers du réservoir d’eau de l’ancienne usine de filtration de la CIP et devoir trouver un moyen d’en sortir. On ne sait jamais, ça pourrait arriver plus tôt que vous le croyez! De plus, les amateurs de bande dessinée pourraient être servis dans les prochains mois. Comme on dit, jamais deux sans trois! Qui se souvient de l’ancienne usine papetière de la CIP? L’équipe du musée travaille actuellement sur la modélisation 3D de l’ensemble du gigantesque complexe industriel afin de lui redonner vie. Revisitez virtuellement la CIP à l'été 2021. Restez à l’affût pour ne rien manquer, une foule de surprises vous attendent dans les semaines et mois à venir.

BORÉALIS : D’HIER À DEMAIN

C’est le 11 septembre 2010 que le musée Boréalis a ouvert ses portes au public. C’est dans le but de garder bien vivantes quelques pages de notre mémoire collective que Boréalis est né. La Ville de Trois-Rivières a travaillé de concert avec Culture Trois-Rivières pour créer ce musée unique. Construit à l’intérieur des murs de l’ancienne usine de filtration de la CIP, Boréalis demeure le « seul témoin du complexe industriel, encore aujourd’hui », comme le souligne Valérie Bourgeois, directrice générale adjointe de Culture Trois-Rivières.

« La plus grande réussite de Boréalis, c’est d’avoir redonné une fierté à une ville et aux anciens employés de la CIP, qui ont d’ailleurs été les premiers à mettre le pied dans le musée. Je crois que c’est ce qui a ancré Boréalis au sein de la population; ce sentiment de fierté », ajoute-t-elle.

La grande force du musée se trouve d’ailleurs dans les centaines de témoignages des différents acteurs de l’industrie papetière recueillis au fil des ans. Ainsi, depuis 10 ans, Boréalis donne une voix aux hommes et aux femmes qui ont consacré leur vie à l’industrie papetière, offre la chance aux Trifluviens de replonger dans la riche histoire de leur propre ville et propose aux touristes de découvrir l’univers de la CIP, qui était auparavant la plus importante usine de papier journal au monde.

http://www.borealis3r.ca/


#