Oeuvres d’art projetées chez soi

«Si les collectionneurs ne se rendent pas aux galeries, il faut que les galeries se rendent à eux. C’est un peu le concept derrière la toute nouvelle application numérique Collectionner, lancée par l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) et développée en partenariat avec le groupe Dpt.» - Caroline Montpetit, Oeuvres d'art projetés chez soi, Le Devoir. 

[...]

« L’idée est d’aider les galeries à rejoindre le plus de collectionneurs partout dans le monde et de faciliter la prise de décision. Cela ne va pas enlever la pertinence de voir l’œuvre véritable. Mais cela demande beaucoup d’imagination de visualiser les œuvres dans notre décor. Il y a des galeries qui proposent des périodes d’essai, mais il faut alors payer le transporteur, et il y a un facteur de risque. Avec cet outil, on veut faciliter la période de transition » - Marie-Christine Dubé, Oeuvres d'art projetés chez soi, Le Devoir. 

Pour en savoir davantage et télécharger l'application, cliquez ici


#