Enquête à l’intention des artisans des métiers d’art et de l’artisanat autochtone

Cette enquête, commandée par le ministère de la Culture et des Communications, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), s’inscrit dans le cadre du Plan d’action gouvernemental en culture 2018-2023, publié en juin 2018 en même temps que la politique culturelle du Québec, Partout, la culture. Elle vise à cerner l’adéquation entre la formation et le marché de l’emploi dans le domaine des métiers d’art au Québec, notamment en identifiant les caractéristiques du milieu et de la main-d’oeuvre, tout en cernant l’évolution du domaine et les perspectives de celui-ci au cours des prochaines années. Elle servira également à faire le portrait des formations initiales et continues dispensées au Québec dans le secteur des métiers d’art.

Votre participation à cet exercice est essentielle. Vos réponses permettront de mieux connaître le parcours des artisans, ainsi que d’identifier les enjeux, les défis et les obstacles auxquels font face les individus et les entreprises qui constituent l’écosystème des métiers d’art et de l’artisanat partout au Québec.

Avez-vous le profil recherché?
 Les artisans des métiers d’art visés dans cette étude sont des salariés ou des travailleurs autonomes actifs qui habitent au Québec et qui se déclarent artisans professionnels. Ils font la production d’oeuvres originales, uniques ou en multiples exemplaires, destinées à une fonction utilitaire, décorative ou d’expression et exprimées par l’exercice d’un métier relié à la transformation du bois, du cuir, des textiles, des métaux, des silicates ou de toute autre matière. Ils comprennent également les artisans liés à l’architecture et au patrimoine.

 Les artisans autochtones visés dans cette étude sont des personnes issues des nations autochtones (Inuit ou Première Nation), qui habitent au Québec et fabriquent régulièrement des objets à caractère artistique ou cérémoniel. Les objets qu’ils créent sont notamment exposés à des pow-wow, des boutiques, des salons, des galeries, des musées ou exposés auprès des membres de la communauté. Parmi ces pratiques, nous comptons, sans nous y limiter, le travail du cuir (mocassins, moufles, sacs, etc.), le perlage (colliers et bijoux, capteurs de rêve), le travail du bois (paniers, totems, etc.), la fabrication de canot, la sculpture, la fabrication d’instruments de musique et les objets cérémoniels.

Pour répondre au sondage, suivez le lien suivant :
https://mceconseils.limequery.com/551549?lang=fr
S’il vous plaît, répondre avant le 3 juillet 2020, 18h.

Ce sondage est anonyme. La réalisation de cette étude a été confiée à l’organisme indépendant MCE Conseils. La confidentialité des données recueillies est assurée. Les informations recueillies ne serviront qu’à cette étude.

Pour toute question au sujet de ce sondage ou si vous éprouvez une difficulté technique, veuillez communiquer avec Martin St-Denis, conseiller chez MCE Conseils, afin qu’il réponde à vos questions par téléphone (450-646 7946 poste 229) ou par courriel (mstdenis@mceconseils.com).

https://mceconseils.limequery.com/551549?lang=fr


#