CHRISTINE OUELLET : DÉSORDRE EN CHANTIER

Installation, techniques mixtes

Christine Ouellet s'intéresse aux traces que nous laissons de façon concrète tout autant que métaphorique. Sa pratique de l’installation se caractérise par la répétition du geste et par l’accumulation. Elle dispose ses éléments de façon cérémonielle pour évoquer la préciosité du sujet « menacé de disparition ». Elle fossilise pour garder la trace, le souvenir. Elle met en relation des matériaux dits traditionnels et des nouvelles technologies comme la photo et la vidéo. Ce processus d’hybridation lui permet de déployer son propos dans l’espace tout en faisant dialoguer les matières entre elles, soulignant au passage la rencontre nature/culture qui est au cœur de sa démarche.

À propos de l'artiste
Native de Québec, Christine Ouellet est une artiste visuelle et céramiste qui vit à Saint-Élie-de-Caxton depuis 2012. Détentrice d’un baccalauréat en arts visuels (nouveaux médias) et diplômée en techniques de métiers d’art à l’option céramique, elle poursuit présentement des études au deuxième cycle en arts à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Son travail a été diffusé lors d’événements et d’expositions collectives. Elle est récipiendaire de plusieurs prix et bourses, notamment d’une bourse du Fonds de recherche du Québec – Société et culture en 2018.

À la Galerie d'art du Parc
864, rue des Ursulines, Trois-Rivières
du 23 février au 5 avril 2020

https://christineceramiste.wixsite.com/christineouellet


#