Pauline Marois et John Parisella en campagne pour le français

Lia Lévesque et Ugo Giguère
LA PRESSE CANADIENNE

Les deux ont participé, lundi à Montréal, au lancement de la campagne de financement «Je parle français par cœur» — une façon d’inviter la philanthropie dans la promotion du français.

L’objectif de cette campagne est de recueillir 5 millions sur deux ans pour faire la promotion du français. Une somme de 2 millions a déjà été recueillie, notamment auprès de grands donateurs. Mais tous les dons sont bienvenus, a souligné Mme Marois.

«Je crois en l’avenir du français au Québec et je suis très fière de voir que cette langue commune nous permet de nous réunir, nous permet de communiquer, nous permet de nous représenter à travers le monde, nous permet d’agir au niveau culturel, au niveau économique. C’est important; c’est un bien très précieux que cette langue française. C’est important, donc, que nous la protégions et que nous continuions d’en faire la promotion», a lancé Mme Marois, aux côtés de M. Parisella et de Maxime Laporte. Les deux derniers sont coprésidents de la Fondation pour la langue française.

La Fondation a été lancée il y a un an; c’est sa première campagne de financement, que Mme Marois préside. Le président d’honneur de la fondation est Dany Laferrière, de l’Académie française.

Source : La Presse

https://fondationlanguefrancaise.org/


#