BIEN NOMMER LES PROJETS DE DONNÉES D'USAGE

Christian Roy présente sa réflexion sur la façon de nommer, de qualifier, ou de classe les projets d'utilisation des données d'usage en culture.

« Ça fait plus de dix ans que je m’intéresse aux métadonnées descriptives des contenus culturels. Depuis trois ans, je travaille également à exploiter les données d’usages associés aux consommateurs de produits culturels, non seulement pour mieux commercialiser ces derniers, mais également pour aider à la prise de décision dans les organisations.

L’intérêt pour ces pratiques est croissant. Les organisations culturelles prennent progressivement le virage numérique et sont de plus en plus exposées aux données et à leur potentiel.

Je constate toutefois qu’au-delà du «buzzword» et de l’intérêt général pour les «données», plusieurs ont du mal à cerner clairement ce qu’ils peuvent faire, concrètement, avec ces données. Je constate également qu’en mettant tous les projets «de données» dans le même lot, on crée de la confusion

Lire l'article complet


#