La comptabilité pour les artistes par une artiste!



objectifs

Présenter un contenu concret à mettre en application et cibler ce que les participants doivent savoir fiscalement en tant qu’artiste sans s’enfarger dans les formalités du rapport d’impôt.

contenu

Une routine de travail, de même qu’une boite à outils simple et efficace sera expliquée, accompagnant les artistes dans leur classement, leur tenue de livres et leur gestion financière. Également, les prévisions et la budgétisation des projets artistiques futurs viendront s’amarrer à la boîte à outil en s’appuyant sur la situation compilée de chaque artiste et de chaque projet. De plus, la formatrice propose l’acquisition d’un bagage de connaissances comptables utiles bonifiées de nombreux conseils.

  • La terminologie comptable;
  • Les états financiers : l’état des résultats et le bilan;
  • La forme juridique du travailleur autonome;
  • L’attente raisonnable de profit et le statut professionnel de l’artiste;
  • Les revenus et dépenses de l’artiste travailleur autonome;
  • L’amortissement;
  • Les taxes : quand-quoi-comment;
  • Les pièces justificatives et leur classement;
  • La boîte à outils : équipement requis;
  • Outils de gestion et de suivi des liquidités;
  • L’analyse financière;
  • De la gestion à la budgétisation;
  • Notions de coûts de revient et de prix.


clientèle

Artistes de toutes disciplines et travailleurs autonomes en culture

biographie

Julie Picard cumule près de vingt années de pratique en tant qu’artiste professionnelle et travailleuse culturelle. Spécialisée en gestion comptable, elle a complété l’AEC en Gestion financière et comptabilité informatisée du Cégep Limoilou, le Microprogramme de 2e cycle en Gestion du développement culturel de l’Université Laval, de même qu’une Maîtrise de recherche en Arts Visuels. Elle a développé une solide expertise en œuvrant dans un cabinet comptable spécialisé dans l’offre de services comptables partagés pour les OBNL. Impliquée et passionnée, elle a siégé au sein de conseils d’administration, de jurys de pairs et de groupes de travail et a collaboré avec plus de 50 organismes culturels professionnels dont une vingtaine de centre d’artistes autogéré. Passée maître dans la vulgarisation comptable, elle enseigne depuis dix années la comptabilité à la formation continue dans diverses institutions collégiales, aux artistes et aux organismes à l’invitation du réseau des Conseils régionaux de la culture, du Projet de gestion de carrière artistique du Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale (L’Ampli de Québec) et de l’École des arts visuels de l’Université Laval. 


Cette formation est offerte à un coût réduit de 80% grâce à la collaboration de la direction régionale de Services Québec.