Musée Pop : Trois prototypes sont lancés au Muséolab!

À peine un an après son lancement officiel, le Muséolab est fier de présenter les trois premiers prototypes issus du travail des entreprises du DigiHub en collaboration avec le Musée POP.

Il y a un peu plus d’un an, le Muséolab prenait son envol avec une première séance de cocréation collective. De cette rencontre ont émergé des idées et un premier prototype, Culture Go, maintenant en test au Musée POP. Une deuxième séance de cocréation en mai 2019 a suscité beaucoup d’intérêt de la part des entreprises du DigiHub qui ont proposé trois prototypes, dont un encore en processus de création. « Nous sommes emballés par le travail fait par les entreprises du DigiHub. Les prototypes issus du travail de cocréation avec les entreprises et les partenaires du milieu répondent vraiment à nos enjeux et nous voyons un beau potentiel d’utilisation par d’autres institutions muséales », affirme Valérie Therrien, directrice générale du Musée POP.
 
Trois prototypes, 5 entreprises
 
Le projet de Muséolab favorise le travail de cocréation « entreprises-Musée-utilisateurs », mais aussi entre entreprises. Ainsi, cinq organisations sont derrière les trois projets présentés aujourd’hui. « Le projet de Muséolab a, entre autres, pour objectif de soutenir la recherche et le développement des entreprises ainsi que le travail de collaboration qui permettra aux « startups » de prospérer grâce aux croisements de leurs expertises respectives. Les prototypes présentés aujourd’hui illustrent parfaitement cet objectif », souligne Philippe Nadeau, directeur général du DigiHub.
 
Le premier prototype, Culture Go, est porté par une entreprise bien implantée à Shawinigan et issue de l’incubateur du DigiHub : Rum&Code. Cette application web permet la création de micro-expositions et la diffusion d’information sur des lieux, des artefacts, des œuvres et d’autres points d’intérêt. Facile d’utilisation, Culture Go a été adoptée avec enthousiasme par l’équipe du Musée POP qui y voit un large éventail de possibilités. « Pour notre équipe et notre entreprise, il s’agit d’une opportunité de développer un produit commercial qui répond aux besoins de notre clientèle cible : ajouter facilement et à moindre coût du contenu numérique à une expérience culturelle in situ », souligne le cofondateur de Rum&Code Félix-Antoine Huard.
 
Un second prototype est issu de la collaboration de trois entreprises, Concept numérique et ses tablettes Kalliope, Expertise laser 3D – iSCAN et Miralupa. Grâce au travail de scan 3D réalisé par iSCAN et à l’expertise en réalité augmentée de Miralupa, des animations 3D de certains objets de la collection du Musée ont été réalisées et pourront être vues par les visiteurs en réalité augmentée sur les tablettes de Concept numérique. « Nos animations permettent de mettre en lumière les expertises de trois entreprises affiliées au DigiHub en plus de bonifier l’expérience du visiteur en illustrant le fonctionnement de quelques objets de la collection du Musée POP », soulignent Richard Lapointe, président d’Expertise laser 3D – iSCAN et Robert Young, président de Miralupa. « Nous sommes très heureux de contribuer pour notre écosystème et de collaborer avec des entreprises du Muséolab pour concrétiser de beaux projets qui nous tienne à cœur pour notre région », ajoute Denis Dickner, président et fondateur de Concept numérique et des tablettes Kalliope.
 
Finalement, le Musée accueille un autre prototype issu cette fois d’une collaboration de quelques entreprises qui lancent ensemble une nouvelle entité, Hologo. Ce système d’affichage holographique permettra de diffuser des images 3D dès ’entrée du Musée. « Nous sommes heureux d'explorer les possibilités d'Hologo au Musée POP dans le cadre du projet Muséolab », affirme Mylène Raymond, cofondatrice d’Hologo.
 
Au cours des prochaines semaines, les visiteurs du Musée POP seront invités à tester les prototypes et à faire part de leurs commentaires. Les entreprises pourront ainsi bonifier et améliorer leurs projets avant de les commercialiser.

La réalisation des prototypes est notamment rendue possible grâce au soutien financier du Ministère de l'économie et de l'innovation via le programme Startup Québec.
 

Source :  DigiHub et Musée POP
 
Informations : 
Claudine Drolet
Chargée de projets en patrimoine et muséologie numérique
c.drolet@digihub.ca
819-913-9650
                                              
Claire Plourde
Responsable communications et développement des publics
cplourde@museepop.ca 
819-372-0406 p.257

http://www.museepop.ca