MIGRATIONS et INTERZONE

Expositions collectives au cœur de l’urbanité shawiniganaise

Cet été à Shawinigan l’art se présente sous la forme d’une exposition à ciel ouvert ! Les résidents et touristes en visite à Shawinigan seront invités à poser un regard différent sur leurenvironnement à travers deux projets distinctsproposant des expositions collectives d’art urbain. « Ces initiatives d’artistes locaux permettront de revaloriser des lieux significatifs de la ville, telles l’ancienne gare et certaines ruelles du centre-ville. J'invite donc les citoyens à les visiter pour voir notre belle ville sous un autre angle, et sous différentes couleurs, grâce à ces véritables galeries d’art à ciel ouvert », exprime le maire Michel Angers.

Dès le 12 juillet 2019, MIGRATIONS et INTERZONE s’unissent pour créer un parcours artistique extérieur hors du commun.

Le projet INTERZONE est de retour pour une 2e édition en 2019; cette idée originale de Louise Paillé et Josette Villeneuve a fait son chemin dans le cœur des shawiniganais et revient avec 12 îlots de création, 13 artistes qui investiront les espaces placardés de la ruelle du centre-ville de Shawinigan située entre la 4e et la 5e rue de la Pointe et entre les avenues Tamarac et des Cèdres. Parallèlement, le projet MIGRATIONS qui a été initié par l’artiste Emilie Duchesne révèlera six voyages, six récits, six artistes, six oeuvres originales inspirées et installées à la gare abandonnée du CP sur l'avenue de la Station à Shawinigan. 

INTERZONE

Arpenter les ruelles c’est changer de temps changer d’espace, changer de monde. Vous êtes donc conviés à débarquer dans l’envers du décor, à déambuler dans cette salle d’exposition à ciel ouvert :l’édition 2019 d’INTERZONE présente  une ruelle plus étoffée, bigarrée et attrayante avec six nouvelles interventions d’artistes d’horizons divers : Joseph Jean Rolland Dubé, Louis Grandmont, Philippe Jobin, Danielle Julien, Fontaine Leriche et Christine Ouellet y vont dans leurs manières et techniquesrespectives sur les espaces placardés laissés vacants l’an dernier. D’autre part, Karine Beaulieu, Emilie Duchesne, Myriam Fauteux, Louise Paillé, Hélène Gervais & Christian Jacques et Josette Villeneuve réinstallent leurs créations 2018. Cette initiative de Louise Paillé et Josette Villeneuvecontinue de faire rayonner le travail des artistes d’ici et de démocratiser l’art actuel dans une formule intrusive et insolite. Une nouveauté cette année, des visites commentées se tiendront tous les vendredis à compter de l’inauguration jusqu’au 30 août entre 18 h et 20 h.

M IGRATIONS 

Du côté de l’ancienne gare, ce sont maintenant les oeuvres inspirées des rencontres de 12 femmes que vous serez conviés d’explorer. Les unes sont des artistes bien enracinées dans le territoire mauricien. Les autres sont des migrantes. Nouvellement posées en territoire boréal, ces dernières cherchent à faire leur nid. Les histoires des unes inspireront les oeuvres des autres. C’est à partir de ces têtes à têtes entre les artistes et les nouvelles arrivantes que les œuvres seront développées, crées et conçues pour être ensuite installées sur les ouvertures placardées de ce bâtiment patrimonial. L’idée de base derrière Migrations, est de permettre à denouvelles arrivantes de découvrir Shawinigan d’une façon différente et de permettre aussi aux Shawiniganais de rencontrer ces femmes et de les découvrir par le biais de l’art et des artistes d’ici. Une cause qui tient à cœur à celle qui a non seulement eu l’idée du projet mais qui a aussi joué le rôle d’entremetteuse entres ces femmes artistes et migrantes à qui on a proposé d’utiliser l’art pour illustrer leurs histoires. Les oeuvres grands formatsseront installées de Juillet à Octobre 2019 et tout comme les visites des ruelles, ce lieu transformé par les créations des artistes est offert au public gratuitement.MIGRATIONS est un projet de Emilie Duchesne, avec la participation des artistes suivantes  : Emilie Duchesne, Myriam Fauteux, Roxanne Lacourcière, Cyndie Lemay, Nathalie Vanderveken et Josette Villeneuve

 

VERNISSAGE CONJOINT LE 12 JUILLET 

Le 12 juillet 2019, la population est conviée à un vernissage conjoint des deux expositions. La soirée se déroulera en deux temps dans une ambiance festive. Elle débutera en formule 5 @ 7 pour INTERZONE dans la ruelle, là où les artistes seront présents afin d’accompagner les visiteurs dans la découverte de leurs installations. Ensuite, le public sera invité à se déplacer vers la gare pour poursuivre la fête en formule 7 @ 9 et y découvrir MIGRATIONS. Ce sera alors l’occasion d’admirer le fruit de ces rencontres entre ces femmes artistes et migrantes qui ont inspiré le projet. Lors de ce vernissage conjoint, grignotines et rafraîchissement vous seront aussi servis. 

 

En terminant, sachez que vous pouvez vous rendre sur la page Facebook de l’événement conjoint du vernissage des projets : @Interzone+Migrations : Ouverture festive afin d’en apprendre davantage sur le processus de création et y découvrir des parcelles d’histoires de ces œuvres qui transformeront très bientôt notre paysage urbain.