Bundock, Pierre

PRÉSENTATION

Pierre Bündock est un artiste multidisciplinaire, né à Grand’Mère en 1961. Il débute ses études en musique classique au conservatoire de Trois-Rivières au début des années 80. Il est aussi membre fondateur du groupe pop Bündock dans ces années avec son acolyte Guy
Pelletier.

En 1982 on le retrouve à Montréal où il poursuit ses études en musique au cégep Saint-Laurent puis bifurque vers les arts visuels à l’Université de Montréal. De 1985 à 1995, il participe à la création de 5 albums , présente plus d’une centaine de spectacles à travers le
Québec et enregistre 5 vidéoclips avec le groupe Bündock.

En parallèle avec sa carrière de musique pop, il compose la trame sonore pour plusieurs films, et courts métrages. Attiré par les arts visuels il commence à peindre, sculpter et dessiner et il expose en combinaison avec les spectacles de Bündock.

À la fin des années 90, suite à un retour aux études, on le retrouve en multimédia ou il découvre toute les nouvelles possibilités que peuvent lui offrir l’ordinateur. La musique, le dessin, la 3D et la vidéo numérique assistés par ordinateur deviennent son nouveau terrain
de création. L’image et le son sont alors inséparables pour lui.

En 1999 une nouvelle carrière d’enseignant débute pour lui en multimédia à l’institut de création et de recherche Icari. Puis en 2005 il change de lieu d’enseignement pour le cégep Édouard Montpetit en technique d’intégration multimédia. Un autre retour aux études, certificat en arts plastiques à l’UQAM et un MIPEC 2e cycle en pédagogie à l’université de Sherbrooke lui donne de nouveaux outils pour son art. Entre 2005 et aujourd’hui, il a aussi réalisé plusieurs projets multimédias , parmi ceux-ci Cortéo et plusieurs autres projets du Cirque du Soleil.

Il réalise des films d’art sur l’art. “Dans l’oeil de la forgeronne” de Marie-Josée Roy avec Guy Pelletier, ainsi que plusieurs films sur le peintre Dominique Besner. “ Besner et sa technique”, “Besner à Casablanca” , “La mécanique des villes", “Besner au Cirque du Soleil”
avec François Arsenault. Sans oublier un film de stop motion ( 3h12 ) et un moyen métrage musical “ le piano blanc”.

Il compose aussi plusieurs musiques de film dont Pour Anna de Elsa Lessonini. Beauté féroce de Roger Boire, The Carpenter de David Wellington.

Il travaille présentement avec le peintre Morin St-Georges et le poète Luc Gervais sur un projet multidisciplinaire Un léger brouillard, et sur un album musical thématique avec le journaliste scientifique Michel Rochon L’harmonie des sphères.

L’artiste se démarque par l’utilisation d’outils informatiques hybrides et non conventionnels. Pierre Bündock opte pour une démarche libre et progressive. Il utilise les techniques d’animation traditionnels en les adaptant avec l’ordinateur et ainsi réinventer ce qui existe déjà. Il utilise le son comme une matière malléable en le sculptant, le colorant et le modifiant au même niveau que l’image en mouvement. Il en résulte un mélange d’harmonie classique et d’abstrait contemporain.

Cet artiste fait la proposition d’un monde visuel et sonore où cohabitent la musique, les ambiances sonores, le dessin, la vidéo et les paroles. Ce qui donne des oeuvres inspirées par le monde dans lequel il vit.