Festival du cinéma de Trois-Rivières, 2e édition

Le TR-IFF DÉVOILE SA PROGRAMMATION

Trois-Rivières, le 2 novembre 2018 – La deuxième édition du TR-IFF se déroulera du 8 au 15 novembre prochains. Cette fête du cinéma a pour objectif de rejoindre tous les types d’amateurs du cinéma; les plus passionnés, les cinéphiles occasionnels, les amoureux du cinéma de répertoire ou de films populaires ainsi que les familles. 51 films, documentaires et grandes entrevues mettent en valeur la vigueur et la vivacité de la création cinématographique des dernières années. On a opté pour une sélection de films dont plusieurs se sont démarqués dans les meilleurs festivals autour du monde ainsi que des incontournables.

Des films d’ici
Une de nos fiertés en cette deuxième édition est le film À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS. Librement inspiré de la vie et de l'oeuvre du poète trifluvien Yves Boisvert, ce film raconte la quête d'absolu du co-fondateur du Festival International de la Poésie de Trois-Rivières. L’équipe du film sera des nôtres ce 15 novembre pour la clôture du festival.

Il est très important pour notre organisation de faire découvrir et de mettre en valeur les talents québécois et canadiens. D’excellents films sont donc mis à l’honneur dont GÉNÈSE du québécois Philippe Lesage, récompensé au Festival du film francophone de Namur, il vient de se mériter la Louve d’Or au Festival du Nouveau Cinéma. Et, comme si ce n’était pas assez, il s’est à nouveau démarqué sur la scène internationale en remportant trois prix lors de la 63e édition du Festival international de cinéma de Valladolid en Espagne, il y a à peine quelques jours.

Des films d’ailleurs
Le TR-IFF a l’ambition de s’imposer comme vitrine pour des films internationaux très prisés par les cinéphiles. Qu’ils soient hongrois, libanais, français, américains ou autres, les films étrangers ont une place de choix dans la grille de programmation. Le public de la Mauricie aura une chance unique de voir le film hongrois CURTIZ qui a reçu le Grand Prix des Amériques au dernier Festival du film de Montréal. Nous aurons aussi RETOUR DE FLAMME, nouveau film libanais (2018) du réalisateur Georges Hachem qui raconte l’histoire de deux amis qui revivent des émotions de leur jeunesse à Beyrouth en temps de guerre ainsi que leur passion artistique commune. Cette oeuvre est une sélection récente du Festival du Monde Arabe de Montréal.

La production française LE GRAND BAIN de Gilles Lellouche sera présentée en primeur québécoise lors de la soirée d’ouverture le 8 novembre. Encensé par les critiques depuis son lancement en France il y a à peine une semaine, il est qualifié de comédie hilarante et coup de coeur de Yves Alion, rédacteur en chef de la revue spécialisée l’Avant Scène Cinéma.

Des hommages
Plusieurs clins d’oeil symboliques pour souligner une oeuvre, une carrière ou un événement seront à l’affiche. Ainsi, dans le cadre du 100e de l’Armistice et en hommage aux vétérans des guerres passées et des plus récentes, deux films seront présentés à la salle Léo Cloutier samedi et dimanche (14 h 30) : JOYEUX NOËL permet de mieux comprendre l’absurdité de la guerre et LES GARDIENNES met en scène le courage des femmes prises dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.

Par ailleurs, la projection d’IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’EST et MON ÉTÉ AVEC ANDRÉ se veut un hommage soulignant l’aboutissement de huit années de théâtre pour André Brassard et Michel Tremblay; une synthèse attendue d’un travail de création extrêmement fécond dans l’histoire culturelle du Québec.

Des documentaires
Le festival souhaite susciter l’intérêt d’un nombre croissant de cinéphiles pour des productions cinématographiques dont des documentaires qui racontent des histoires inspirantes. Le public aura droit, entre autres, à une production intitulée LE PAPE FRANCOIS – UN HOMME DE PAROLE qui se veut un reflet de l’émotion provoquée par le pape partout où il passe et la fascination qu’il suscite.

Dans un autre registre, nommée juge à la cour suprême des États-Unis, R B G Ruth Bader Ginsburg est devenue une véritable icône culturelle. Cela est savamment raconté dans un documentaire qui revient sur son parcours professionnel et fait une incursion dans sa vie familiale.

Des films pour les enfants
Puisque le cinéma stimule la curiosité et forme l’esprit critique, il amène l’ouverture sur le monde et permet de développer des passions, une sélection spéciale destinée au jeune public a été soigneusement concoctée. Elle est composée de courts métrages en provenance d'une dizaine de pays et saura plaire aux petits et aux plus grands. Le Festival STOP MOTION MONTRÉAL nous fait pénétrer dans l’univers des marionnettes sans fil, des créatures et des aventures qui sauront émerveiller les enfants. Ces courts métrages seront présentés samedi et dimanche en matinée (11 h), au cinéma le Tapis rouge.

De généreux partenaires
« La culture est un maillon indispensable dans le développement économique et social d’un milieu. Le déploiement d’un événement comme le TR-IFF ne peut être réalisé sans l’appui de nos généreux partenaires. Je remercie donc le Port de Trois-Rivières, Ville de Trois-Rivières, le Collège Laflèche, Ciné-Campus ainsi que Cafés Morgane pour leur précieuse collaboration » souligne Amina Chaffai.

Mademoiselle de Joncquières, Chien de garde, Les lettres de ma mère, et bien d’autres seront à l’affiche tout le long du festival. L’horaire complet des activités et des projections est disponible sur le site du festival au tr-iff.ca dès à présent.

Les ciné-forfaits (40$), les billets (9$) ainsi que les billets pour la soirée d’ouverture (10$) seront en vente dès aujourd’hui au cinéma Tapis rouge et au Séminaire de Trois-Rivières (Ciné-Campus). Notez qu’un tarif étudiant de 5$ est accordé sur présentation d’une preuve de scolarité.


- 30 –


Pour information : Amina Chaffaï
Présidente
(819) 266-4451

http://tr-iff.ca/