Mon bilan

Depuis maintenant sept ans, je préside le conseil d’administration de Culture Mauricie. Sept années d’essais, d’erreurs, de défis, de réalisations.

Qu’avons-nous fait au cours de ces sept dernières années?

Nous avons redonné à Culture Mauricie toute sa légitimité et sa pertinence. Aujourd’hui, il ne viendrait à l’idée d’aucunes instances gouvernementales, municipales, paramunicipales, aux milieux de l’éducation, des affaires ou culturels de parler de développement social, économique ou culturel sans inviter Culture Mauricie au comité de réflexion, au comité organisateur, comme intervenant dans un colloque, etc. Culture Mauricie est maintenant l’interlocuteur privilégié dans tous les dossiers touchant de près ou de loin à la culture.

Comment en sommes-nous arrivés là?

Nous y sommes arrivés en consolidant des programmes déjà existants et en développant des projets novateurs autour desquels nous avons réuni de nouveaux intervenants. On n’a qu’à penser au Fonds de la Mauricie pour les arts et les lettres qui réunit la Conférence régionale des élus de la Mauricie, le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, Culture Shawinigan et le Forum Jeunesse; le tourisme culturel d’expérience et ses nombreux partenaires : le ministère de la Culture et des Communications, le MAMROT, la CRÉ, les six CLD, Tourisme Mauricie et Médiat-Muse. Les ententes de partenariat signées avec la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières et l’UQTR. Le programme de formation avec Emploi-Québec. EMA. Le Regroupement des événements de la Mauricie. Jouer dans le trafic. Etc.

Avec qui en sommes-nous arrivés là?

Nous y sommes arrivés grâce aux 430 membres de Culture Mauricie. On aura beau développer les plus magnifiques et audacieuses idées au monde, si on n’a pas l’appui de nos membres, tous ces plans tombent à l’eau. Vous avez toujours été présents pour la réalisation de ces projets, des plus farfelus aux plus sérieux : les différentes rentrées culturelles, les campagnes de valorisation, les 5 à 7 mensuels, les 5 à 7 culturels sur tous les territoires, etc.

Cet éditorial est mon dernier en tant que présidente; mon mandat se termine cette année et je ne le renouvellerai pas. Je ne quitte pas par manque d’intérêt, au contraire. J’ai encore beaucoup de plaisir à la présidence de Culture Mauricie mais après sept ans, il est temps que quelqu’un d’autre donne une nouvelle couleur à l’organisme. En sept ans, j’ai côtoyé des artistes et des artisans culturels imaginatifs et novateurs. Des êtres exceptionnels qui m’ont fait grandir professionnellement et personnellement et je vous en remercie. Je veux également remercier tous les membres qui ont siégé au conseil d’administration au cours de ces sept années ainsi que tous les employés qui ont travaillé à Culture Mauricie. Merci aux membres actuels du conseil d’administration et aux filles du bureau. Mon dernier remerciement va à Éric, mon complice depuis plusieurs années et, comme je le dis souvent à la blague, Éric et moi on est comme un vieux couple… de professionnels.

Au plaisir de se revoir dans une des nombreuses activités de Culture Mauricie!

Josée Grandmont, présidente, Culture Mauricie
Représentante à la commission Muséologie
Directrice du Musée des Ursulines de Trois-Rivières