Mars 2015


OSER LA PAROLE

En cette période d’austérité, les mots et la parole se conjuguent à l’encre rouge. On pourrait certes encore et encore  critiquer la décision du gouvernement Couillard d’abolir l’instance régionale des Conférences régionales des élus avec notamment la probable disparition du Programme pour les arts et les lettres et ses effets dramatiques pour notre milieu littéraire. La Société des écrivains de la Mauricie de même que bon nombre d’écrivains ont pu concrétiser au fil des ans des projets significatifs et une prise de parole publique grâce à l’existence de ce programme.

//  Lire la suite
#