Actualités

Appel de projets en appui à l’offre culturelle dans le parcours éducatif

Du 15 juillet 2022 au 7 octobre 2022

Ce programme s’adresse aux organismes culturels ayant une expérience auprès des clientèles jeunesse, ainsi qu’aux artistes et auteurs inscrits au Répertoire culture-éducation. Tous les détails se trouvent sur le site web du MCC à l’adresse suivante : Appel de projets en appui à l’offre culturelle dans le parcours éducatif.

Les personnes intéressées auront du 22 août au 7 octobre pour déposer un projet en collaboration avec un établissement admissible (voir Conditions spécifiques du programme).

Le ministère de la Culture et des Communications souhaite appuyer le déploiement d’une offre culturelle pour les jeunes de la petite enfance, du préscolaire, du primaire, du secondaire et du collégial. Plus précisément, le présent appel de projets a pour finalité d’accroître l’offre d’activités culturelles pour la clientèle jeunesse en dehors des heures de classe et d’augmenter la participation des élèves à ce type d’activités.

Objectifs

  • offrir la possibilité aux jeunes de découvrir, de développer ou d’approfondir leur intérêt pour des activités culturelles dans leur parcours éducatif;
  • soutenir les artistes qui désirent offrir des activités aux clientèles ciblées;
  • soutenir les organismes professionnels qui désirent offrir des activités aux clientèles ciblées;
  • augmenter et diversifier l’offre culturelle destinée aux élèves en dehors des heures de classe.

Admissibilité du demandeur
Conditions générales

Le programme s’adresse aux :

  • artistes professionnels, y compris les écrivains, et aux organismes inscrits au Répertoire culture-éducation Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.;
  • organismes culturels professionnels et aux organismes professionnels du secteur des communications, de même qu’aux organismes nationaux de loisir culturel qui reçoivent une aide au fonctionnement du Ministère;
  • bibliothèques publiques (c’est-à-dire les bibliothèques municipales et les bibliothèques d’association indépendantes de la structure administrative municipale reconnues comme publiques et soutenues par les municipalités dont elles servent les populations);
  • écoles supérieures de formation en art soutenues par le programme Aide au fonctionnement pour les organismes de formation en art (PAFOFA) ou appartenant au réseau d’écoles du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec.

Les organismes professionnels ne figurant pas dans le Répertoire culture-éducation, mais travaillant auprès de la clientèle jeunesse depuis plus de 2 ans, sont également admissibles (dans ce cas, des pièces justificatives devront être fournies dès le dépôt du projet) s’ils travaillent dans les disciplines culturelles suivantes :

  • arts de la scène

tels que la danse, la musique, la chanson, le théâtre et le cirque,

  • arts multidisciplinaires,
  • arts numériques,
  • arts visuels,
  • cinéma et vidéo,
  • médias et multimédia,
  • métiers d’art,
  • littérature,
  • nouvelles pratiques artistiques.

Les nouvelles pratiques artistiques réunissent les pratiques artistiques interdisciplinaires, multidisciplinaires ou ne correspondant à aucune des disciplines traditionnelles. Elles se caractérisent généralement par leur capacité à dépasser le cadre des expériences et des innovations qui définissent présentement ces disciplines, de même que par leur capacité à bouleverser les idées établies sur ce qu’est l’art et à ouvrir des terrains nouveaux pour les arts, les artistes professionnels et leurs rapports avec les auditoires, les communautés et le grand public. Les nouvelles pratiques artistiques explorent des aspects autres que ceux qui régissent traditionnellement la production d’œuvres d’art (forme, technique, esthétique) et incluent l’art politiquement engagé, les collaborations entre la science et l’art, l’art public et communautaire, les rituels, pour ne citer que ces exemples.

Pour être admissible, tout artiste ou organisme professionnel doit avoir respecté, le cas échéant, ses engagements envers le Ministère lors de l’attribution d’une précédente subvention.

Toutefois, dans le contexte exceptionnel de la pandémie de COVID-19, l’artiste, y compris l’écrivain ou l’organisme, qui n’aurait pas terminé son projet soutenu par une précédente subvention, pourrait être admissible sous certaines conditions.

Exclusions
Les organismes à but lucratif, tels que les entreprises et les sociétés privées, ne sont pas admissibles, et ce, quel que soit leur secteur d’activité.

Admissibilité du projet
Conditions spécifiques

Pour être admissible, un projet doit :

  • être destiné aux jeunes de la petite enfance, du préscolaire, du primaire, du secondaire ou du collégial et à leurs accompagnateurs, le cas échéant;
  • être offert dans le cadre des activités d’un service de garde (en incluant les journées pédagogiques) OU être offert dans le cadre d’activités parascolaires;
  • être réalisé en partenariat avec un des établissements suivants :

centre de la petite enfance,
bureau coordonnateur de la garde en milieu familial,
garderie subventionnée,
établissement d’enseignement public ou privé agréé par le ministère de l’Éducation, qu’il soit francophone ou anglophone,
établissement collégial québécois.

  • avoir un lien avec le parcours éducatif, sans l’obligation d’être structuré autour d’objectifs pédagogiques à atteindre, comme dans le cas de l’éducation formelle;
  • avoir lieu pendant l’année scolaire 2022-2023 et peut être poursuivi ou répété en 2023-2024, si l’établissement partenaire le souhaite (l’activité peut être ponctuelle ou s’étendre sur plusieurs semaines).

Tous les détails se trouvent sur le site web du MCC à l’adresse suivante : Appel de projets en appui à l’offre culturelle dans le parcours éducatif.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec


  Retour



Restez à l’affût des dernières nouvelles culturelles

M'inscrire