Barbeau, Lise

Depuis plus de 30  ans, je privilégie techniques et matériaux divers qui m’habite et m’entoure. La notion du territoire/communication est toujours explorée : territoire habité, transgressé, intime, où la frontière s’oppose parfois à toute réelle communication. 

D’abord la terre, le métal et la cire. En « Polarité » et avec « Toutes matières confondues ». 

Puis la photographie à émulsion liquide pour parler des droits de l’homme et de la liberté dans les pays en guerre, dans un « Dialogue de sourd », et le retour de Compostelle où je me questionne « Où est Dieu ». 

Le vêtement que l’on porte, sert de carapace à notre territoire personnel.  Le manteau que je défais et refais, fil par fil, en « Laissant au Vestiaire ». 

Puis « l’Ancêtre » qui se met en marche et avance dans le temps avec son manteau de cartes informatiques. On est tous des « Marcheurs » et je finis par arriver à la prison qui sera habitée et hantée « D’encre et d’acier ». Pour finalement me retrouver « Entre les lignes ». 

Installation, peinture, encre, et matériaux divers, ma création se déroule dans le temps utilisant la répétition dans le geste. Chaque pas me permet d’aller un peu plus loin. Mais jusqu’où ?  Ma recherche  questionne nos valeurs et notre enracinement. 

Et aujourd’hui avec cette pandémie je me retrouve dans l’œil du cyclone.

Les œuvres présentées ici datent de 2020-2021.

www.lisebarbeau.com

Contacter

#