Pour une culture de paix

À la suite de l'attentat survenu le 29 janvier dernier dans la grande mosquée de Québec, qui a secoué la ville de Québec, mais aussi le Québec tout entier, le réseau Les Arts et la Ville vous invite à mettre en mouvement une culture de la paix. La paix est peut-être ce qui caractérise le mieux la culture du Québec. Pourquoi ne pas en faire l'élément central de notre identité, au-delà des divisions et des barrières que l'ignorance dresse entre nous.

La culture, parce qu'elle donne du sens, pacifie les relations entre les humains. Elle crée de l'intelligence collective et par conséquent, de la liberté, cette liberté capable d'éclairer nos consciences, d'éduquer, de dénoncer l'ignorance qui engendre la haine et la division.

Ainsi, nous avons pensé faire circuler le Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence, rédigé par un groupe de Prix Nobel de la paix à l’occasion de la proclamation, par l'Assemblée générale des Nations Unies, de l’Année internationale de la culture de la paix (2000) et de la Décennie internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix (2001-2010).

Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence

Parce que l’an 2000 doit être un nouveau départ, l’occasion de transformer - ensemble - la culture de la guerre et de la violence en une culture de la paix et de la non-violence.

Parce que pareille transformation exige la participation de chacune et de chacun, et doit offrir aux jeunes et aux générations futures des valeurs qui les aident à façonner un monde plus juste, plus solidaire, plus libre, digne et harmonieux et plus prospère pour tous.

Parce que la culture de la paix rend possible le développement durable, la protection de l’environnement et l’épanouissement de chacun.

Parce que je suis conscient de ma part de responsabilité face à l’avenir de l’humanité, et en particulier des enfants d’aujourd’hui et de demain.

Je prends l'engagement dans ma vie quotidienne, ma famille, mon travail, ma communauté, mon pays et ma région de :

  • respecter la vie et la dignité de chaque être humain sans discrimination ni préjugé ;
  • pratiquer la non-violence active, en rejetant la violence sous toutes ses formes : physique, sexuelle, psychologique, économique et sociale, en particulier envers les plus démunis et les plus vulnérables tels les enfants et les adolescents ;
  • partager mon temps et mes ressources matérielles en cultivant la générosité, afin de mettre fin à l'exclusion, à l'injustice et à l'oppression politique et économique ;
  • défendre la liberté d'expression et la diversité culturelle en privilégiant toujours l'écoute et le dialogue sans céder au fanatisme, à la médisance et au rejet d'autrui ;
  • promouvoir une consommation responsable et un mode de développement qui tiennent compte de l'importance de toutes les formes de vie et préservent l'équilibre des ressources naturelles de la planète ;
  • contribuer au développement de ma communauté, avec la pleine participation des femmes et dans le respect des principes démocratiques, afin de créer, ensemble, de nouvelles formes de solidarité.