Beaudet, Sylvie

PRÉSENTATION

Je suis une autodidacte. Depuis 1993, j’ai suivi de nombreux cours et ateliers dans le domaine des arts et métiers d’art : cours de dessin général, portrait, peinture en atelier, plein air; dans ce contexte, j’ai également eu la chance de participer à des ateliers de création.

Au cours des ans, j’ai expérimenté divers médium, mais ce n’est que récemment que j’ai développé un intérêt pour les cires et ce, particulièrement après la lecture du livre de Serena Barton « Wabi-sabi Painting with Cold Wax » et de celui de Dean Nimmer « Art from Intuition »; ces lectures m’ont enthousiasmée au point de m’inciter à me remettre à la peinture que, pour un temps, j’avais dû mettre de côté. 

J’ai d’abord expérimenté l’encaustique puis la cire froide et c’est la combinaison huile et cire froide qui a le plus stimulé mon intérêt, m’a amené à revoir totalement ma façon de peindre et, dans la foulée, m’a permis de passer de la peinture figurative à l’abstraction.

Comparativement aux techniques traditionnelles de peinture, je n’utilise aucun pinceau dans mon processus de création. J’emploie la cire froide (dérivée du médium encaustique) en conjonction avec l’huile, ce qui me permet une manipulation, une liaison des couleurs et, à l’intérieur même d’une œuvre, la fusion avec la cire d’éléments comme le papier fin, la feuille d’or ou autres métaux, les encres, l’huile en bâton et plus; tous ces éléments m’aideront à créer une œuvre parfois inusitée mais toujours tactile car mes outils sont mes mains, mes spatules, mes grattoirs et tout ce qui me permet de laisser des traces. Mes œuvres témoignent de mes sentiments, de mes émotions, mais encore, elles ont parfois une connexion à la musique ou à la poésie. Qui plus est, elles sont indubitablement réalisées dans l’esprit du Wabi-sabi un concept de création artistique intuitive : l’expérience se compare à un voyage qu’on ferait sans carte.

[1] Wabi-sabi  Concept japonais qui est une philosophie et une esthétique qui s’applique à reconnaitre la beauté de l’imparfait, du transitoire, de l’humble et du fait main. Il suppose la sensibilité aux changements de la nature, aux saisons, aux objets et à nous-même.

 

Contacter