Parent, Monique

Présentation

Monique Parent vit à Trois-Rivières. Elle découvre le haïku lors d’un atelier d’écriture. En silence, elle commence à pratiquer cet art et, peu à peu, ses haïkus apparaissent dans diverses anthologies et revues: Haïku et francophonie canadienne (Éditions David 2001) Chevaucher la lune (Éditions David 2001) Dire le Nord (Éditions David, 2002) Dire la faune (Éditions David, Éditions du Blé, 2003) Dire la flore (Éditions David, 2004) L’Érotique, poème court (Éditions Biliki, 2006) Carpe Diem (Éditions David et Borealis Press, 2008). Ses haïkus, traduits en anglais et en japonais, ont fait partie de l'exposition Voyage au pays de Karakuri, qui a eu lieu en décembre 2006, au Centre d'exposition Raymond-Lasnier de la Maison de la Culture de Trois-Rivières; cette exposition était organisée autour de différents jouets de bois fabriqués par l’artiste Minoru Takahashi.

Son premier recueil Fragiles et nus est publié aux Éditions David en 2003. Elle anime également des ateliers d’écriture sur ce genre poétique, et une de ses expériences auprès d’élèves de niveau primaire s’est concrétisée par la publication de Mélange de vie; 125 haïkus pour Trois-Rivières (Commission scolaire du Chemin-du-Roy, 2004).

D’autres pratiques littéraires donnent également libre cours à son imagination (La nuit des gueux, collectif (Plume libre, 2006) Trois petits tours et puis s’en vont, Prix littéraire Odette Lebrun de la Société d’étude et de conférences, 1994).

Monique Parent est membre de la SEM et de l’UNEQ.

 

Contacter