Le Festivoix dévoile une toute nouvelle scène

Le FestiVoix de Trois-Rivières est fier de dévoiler sa toute nouvelle scène Le Trou du diable des Voix Acoustiques. En collaboration avec le Musée Pop, les festivaliers pourront profiter d’un tout nouveau 5 à 7 musical et convivial, le tout accompagné du menu BBQ de La Maison de Débauche. Située dans la cour arrière du lieu mythique qu’est la Vieille prison, cette scène présentera des concerts intimes et exclusifs.


« Le Musée POP est très fier d’accueillir une des scènes du FestiVoix. Le Musée veut s’ancrer davantage dans sa communauté, développer sa clientèle et rayonner autrement. Ce nouveau partenariat est parfaitement en lien avec cette volonté » - Valérie Therrien, directrice générale, Musée Pop.


DÉVOILEMENT DE LA PROGRAMMATION DE LA SCÈNE LE TROU DU DIABLE DES VOIX ACOUSTIQUES


Dès 16 h, entrée rue Hart, le site de la scène Le Trou du diable des Voix Acoustiques ouvrira ses portes aux festivaliers, les concerts débuteront à 17 h.

Le grand rocker Michel Pagliario offrira un concert unique et acoustique en ouverture le 28 juin. Fort de ses 45 ans de carrière, ce grand artiste québécois revisitera tous ses plus grands succès! Puis, l’homme orchestre King Melrose s’amènera le 29 juin avec son bouquet de tubes radio à saveur pop et soul. Les énergiques et festifs Les Frères Lemay offriront une grande fête trad le 30 juin! Daran, reconnaissable entre tous avec sa voix transcendante et ses textes puissants s’harmoniseront à merveille au décor de cette scène le 1er juillet. Avec son énergie scénique explosive, Pépé et sa guitare offrira un voyage musical au pays de la bonne humeur le 4 juillet. Le Gypsy Kumbia Orchestra, réunissant une quinzaine de musicens et danseurs colorés originaires de la Colombie ne laisseront personne indifférent le 5 juillet! Il est le petit prince de la pop indie québécoise et brille actuellement en Europe : Aliocha offrira ses compositions intemporelles le 6 juillet. Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs proposera un voyage musical vaste où les tempêtes grooveuses s’enchaîneront le 7 juillet. Enfin, la voix chaude et critalline de Paule Landry résonnera le 8 juillet à travers son spectacle Padampadam, hommage à l’oeuvre d’Édith Piaf mais aussi de La Bolduc à Claude Léveillée.


http://www.festivoix.com/