Un numéro spécial de Recherches sur les arts qui analyse l'importance économique de la culture

L’IMPORTANCE DE LA CULTURE AU CANADA

L’étude de Hill Strategies apporte un nouvel éclairage sur une récente publication de Statistiques Canada et vient nuancer l’interprétation des Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture. On y présente les dernières estimations de Statistiques Canada quant aux retombées directes sur l’économie et l’emploi dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine, excluant les données indirectes. On y présente deux ensembles d’estimations reliées : les produits culturels et les industries culturelles (ces dernières estimations étant 10 % plus élevées). On y apprend entre autres qu’au Québec, le PIB des industries culturelles (12,3 milliards $) est supérieur à la valeur ajoutée de l’agriculture, la foresterie, de la pêche et de la chasse, de l’hébergement et du service de la restauration.

Les principaux contributeurs au PIB incluent :

  • Médias audiovisuels et interactifs : 19,4 milliards $
  • Arts visuels et appliqués : 10,1 milliards $
  • Œuvres écrites et publiées : 8,2 milliards $
  • Spectacles sur scène : 2,7 milliards $
  • Patrimoine et bibliothèques : 0,7 milliard $
  • Enregistrement sonore : 0,6 milliard $

Au Québec, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 11 milliards $ en 2016 ou 3 % du PIB provincial. L’estimation des emplois était de 161 000, soit 3,9 % de tous les emplois du Québec, supérieure à la moyenne canadienne (3,5 %).

Hill Strategies Recherches est financé par le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de l’Ontario.

Document complet

  • Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture (IPTC) de 2016 selon Statistiques Canada

Pour consulter le document

AVANTAGES ÉCONOMIQUES DE LA CULTURE (2018)

Hill Strategies Recherches incRecherches sur les arts, vol 16, no. 10, mars 2018. ISSN 1708-170X