Un projet de médiation culturelle réussi

Mardi dernier, 15 novembre 2016, les Centres d’action bénévole de Grand-Mère et de Shawinigan, dont une centaine de bénévoles, se sont réunis en présence de dignitaires pour le dévoilement d’un diptyque de l’artiste Marguerite Boivin. L’artiste est impliquée depuis plusieurs années en art communautaire et elle avait été mandatée pour la création de deux œuvres sur le thème du don de soi.

Ce projet, sous l’appellation « Plaidoyer pour un monde meilleur », s’est échelonné de mai à novembre 2016. Il s’est concrétisé par la réalisation de deux murales qui rendent hommage aux aînés et au don de soi. Une œuvre de technique mixte où l’artiste a dû travailler et intégrer près de 90 portraits stylisés de personnes qui se sont faites ambassadrices du bénévolat.

Le projet initié par Culture Shawinigan, en médiation culturelle, vise à mettre en valeur les bénévoles aînés actifs et les pionniers du Centre d’action bénévole (CAB) de Grand-Mère et de Shawinigan. 

Sur la photo : Marguerite Boivin, artiste en arts visuels en présence de Sylvie Gervais, directrice du CAB de Grand-Mère (à gauche) et Cynthia Leblanc, directrice du CAB de Shawinigan (à droite) et Marc-Yvan Ranaud-MBoza, médiateur culturel pour Culture Shawinigan.

Crédit photo : Gaston Bouffard