La culture, ça m’enrichit!


Trois-Rivières, le 21 mars 2011 – Culture Mauricie lance officiellement aujourd’hui sa cinquième campagne de valorisation de la culture sur le thème La culture, ça m’enrichit! Déclinée en trois capsules diffusées à la télé, sur le Web et au Ciné-Campus, cette campagne met en vedette des artistes d’ici qui font la différence dans leur communauté, soit Guy Langevin, artiste graveur, Nancy Montour, auteure jeunesse et Jean Beaulieu, artiste vitrailliste. Inspiré par les recommandations du Diagnostic culturel publié en 2008, Culture Mauricie veut ainsi sensibiliser la population au rôle de l’artiste dans la société; car si leur rôle de « divertissement » est bien reconnu, leur contribution à notre vie régionale va bien au-delà. « Nous sommes très fiers de démontrer que la contribution des artistes dépassent le simple divertissement et que leur apport à notre société est capital. », souligne la présidente de Culture Mauricie, Josée Grandmont.

Guy Langevin, artiste graveur, ambassadeur de savoir-faire
Une Mauricie exportée

Grâce à l’artiste graveur Guy Langevin, la Mauricie exporte son savoir-faire et accueille aussi des artistes venus d’ailleurs. Maître de la manière noire, Guy Langevin se fait «ambassadeur de savoir-faire » et se rend régulièrement à l’étranger pour prononcer des conférences et donner des classes de maître; il a notamment travaillé et exposé dans 29 pays et plus de 350 de ses œuvres se trouvent partout dans le monde. Nos artistes, des ambassadeurs? Évidemment. Ils permettent à la région de se distinguer, de se développer, d’entretenir des liens solides avec l’extérieur et d’attirer de nouveaux talents.

 



Nancy Montour, auteure jeunesse, éveilleuse d’esprits
Une Mauricie cultivée

Parmi les artistes de notre région qui s’engagent dans nos écoles, Nancy Montour, auteure jeunesse, se démarque par un nombre impressionnant de rencontres privilégiées avec les enfants à qui elle ouvre son univers créatif et leur inspire l’amour des mots. Avec 20livres publiés, 1140 animations dans les écoles et les bibliothèques, elle s’est faite «éveilleuse d’esprits» de plus de 30000 enfants. Nos artistes, des éducateurs? Certainement. Ils permettent aux enfants de s’ouvrir sur le monde, de structurer leur identité, de développer leur pouvoir d’action et de devenir de meilleurs citoyens.

 



Jean Beaulieu, artiste vitrailliste, raccrocheur de rêves
Une Mauricie engagée

Acteur incontournable dans le paysage social de la Mauricie, l’artiste Jean Beaulieu change le monde à tous les jours en découpant le verre avec des jeunes décrocheurs. Pièce par pièce, ils se mobilisent et découvrent un savoir-faire, mais surtout un savoir-être qui contribue à les arrimer à une société qui ne sait pas toujours faire place à la différence. Nos artistes, des gens qui changent le monde? Bien sûr. Jean Beaulieu, c’est 19 projets de réinsertion sociale, 48 vitraux d’envergure créés avec des jeunes de la rue et 121 jeunes âmes raccommodées.

 



Divertir oui, mais…

Culture Mauricie soutient que le rôle de développement joué par les artistes transforme nos sociétés. En effet, les communautés qui s’en sortent le mieux sont celles qui créent, avec leurs artistes, des projets mobilisateurs qui contribuent à augmenter la qualité de vie, à développer le sentiment d’appartenance, à créer de la richesse. Véritable source de fierté, les artistes sont souvent au cœur de la vie économique et sociale. Nos artistes divertissent oui, mais encore, ils représentent notre région, éduquent nos enfants et s’impliquent socialement.

Cette cinquième campagne de valorisation démontre que la présence d’artistes dans notre région est un enrichissement. Surveillez les capsules diffusées à partir de ce soir sur les ondes de Radio-Canada, sur le site Web Tou.tv, sur les réseaux sociaux et au Ciné‑Campus. La réalisation a été confiée à David Leblanc sur une musique de Dan Lemay tirée de la chanson Y a d’quoi de bon!

Visionnez les capsules La culture ça m’enrichit! en primeur…

Une Mauricie exportée | Une Mauricie cultivée | Une Mauricie engagée


Source :

Nathalie Girard
Coordonnatrice aux communications
819 374-3242, poste 231