Béland, Édith

**Membre associée

Démarche artistique

Enfant, j’ai eu un contact privilégié avec la nature mauricienne en côtoyant fréquemment l’eau et les berges de la rivière Tawachiche. L’argile grise qui s’y trouve me fascinait. Cependant, mes modelages craquaient et fissuraient ce qui laissait place à la déception. Sans réflexion ni amertume, je délaisse l’argile.

Beaucoup plus tard, le goût de sculpter l’argile rejaillit. Je devais absolument réusssir à m’exprimer par le biais de ce médium. Mon souhait se réalise en avril 2004; quelle plénitude de ressentir cette matière vivante sous mes doigts. La couleur de la faïence que j’utilise diffère de l’argile provenant de la rivière, mais la sensation d’un plaisir d’enfance retrouvé m’englobe, s’infiltre et circule en moi lorsque je crée. Un lien intense se tisse entre mon espace intérieur et cette matière si malléable. L’odeur de la faïence réveille toujours ce souvenir de jeunesse gravé dans ma mémoire.

Les courbes et les mouvements présents dans mes oeuvres, rappellent les remous de la rivière et ses infinies ondulations. La douceur de la surface du roc poli par le passage de l’eau imprègne aussi mes sculptures. Le vent qui souffle sur le feuillage m’inspire des formes fluides. Parfois, certaines pierres sont intégrées de manière harmonieuse à mes créations. Cela évoque une autre de mes habitudes enfantines de chercher puis d’admirer les cailloux translucides, colorés ou brillants tel un trésor.

Présentement, je dirige mes travaux vers les sculptures abstraites et je recherche des techniques de finition que je n’ai pas encore exploitées. Puisque les feux de bois d’épave sont tradition au bord de la rivière, peut-être pourrais-je expérimenter des cuissons différentes du four électrique? Des heures de plaisir à l’horizon…en bordure de ma chère rivière qui m’a vu grandir.

  • Membre du RAAV


http://sculpturedithbeland.blogspot.ca/

Contacter